5 maladies infantiles qui peuvent donner des boutons

Publicité

Parmi les maladies infantiles connues, certaines sont reconnaissables, car elles donnent des « boutons ». Mais, si on y regarde de plus près, peut-être que ce ne sont pas toujours de vrais boutons.

Publicité

© Istock

La varicelle, seule maladie infantile qui donne des boutons !

En réalité, seule la varicelle est une maladie infantile qui donne de vrais boutons ! En effet, elle se caractérise par l’apparition de boutons qui deviennent des vésicules remplies d’un liquide très contagieux, d’abord au niveau du tronc puis sur tout le corps. Et ces boutons démangent beaucoup, d’où le risque de laisser des cicatrices.

Publicité
Une maladie infantile bactérienne qui donne des boutons : la scarlatine

La scarlatine n’est pas si rare qu’on le pense. Due à une bactérie, elle n’immunise pas l’enfant qui peut alors la contracter plusieurs fois. Cette maladie infantile donne des petits boutons rugueux sur l’ensemble du corps, jusque sur la langue qui devient rouge framboise.

Rougeole, rubéole et roséole : d’autres boutons pour ces maladies infantiles

Ce ne sont plus vraiment des boutons qui caractérisent ces trois maladies virales, mais plutôt des plaques. La rougeole débute par des petits boutons blancs dans l’intérieur des joues, qui laissent ensuite la place à des plaques d’un rouge foncé sur l’ensemble du corps. La rubéole donne des plaques rosées de taille plus importante, plus vives sur le visage que sur le reste du corps. Enfin, la roséole, comme son nom l’indique, présente des taches rosées surtout sur le corps, qui ont la particularité de devenir blanches quand on appuie dessus.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité