Infection urinaire de bébé : les couches en cause ?

Infection urinaire de bébé : les couches en cause ?©iStock

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, les infections urinaires ne sont pas le seul apanage des adultes. Les bébés peuvent également souffrir de cystites, même si les infections vésicales restent relativement rares chez les nouveau-nés. Mais à quoi sont-elles dues ?

Publicité
Publicité

Infection urinaire de bébé : quelles causes ?

Les couches sont souvent incriminées lorsque l'infection urinaire survient chez l'enfant n'ayant pas encore acquis la propreté. En effet, le contact prolongé entre les organes génitaux du bébé et les matières fécales constitue un facteur de risque important d'infection urinaire ascendante. Mais ce n'est pas là l'unique cause potentielle de la cystite chez le jeune enfant puisque la constipation ou le phimosis peuvent également entraîner ce type d'atteinte. En outre, certaines anomalies anatomiques, telles que le reflux vésico-urétéral ou la sténose de la jonction pyélo-urétérale, sont susceptibles d'expliquer la survenue d'infections urinaires répétées chez l'enfant en bas âge.

Publicité

Infection urinaire de bébé : quelle prise en charge ?

La détection d'une infection urinaire chez le bébé n'est pas évidente car, par essence, il ne s'exprime pas. En cas de suspicion, le médecin va donc préconiser la réalisation d'un examen cytobactériologique des urines (ECBU) afin de déterminer la présence ou non de bactéries. Si c'est le cas, la mise en place d'une antibiothérapie spécifique, généralement à dose unique, est impérative. Les anomalies congénitales, elles, devront faire l'objet d'une prise en charge particulière. Mais dans tous les cas, il est vivement recommandé de veiller à ce que l'enfant boive suffisamment d'eau afin d'éviter la concentration et la prolifération bactérienne au sein de la vessie et, le cas échéant, des reins.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité