Infection pulmonaire : reconnaître la bronchiolite chez bébé

Infection pulmonaire : reconnaître la bronchiolite chez bébé©iStock

Votre nourrisson souffre d’une infection pulmonaire ou d’une bronchite ? Comment reconnaître les signes de la bronchiolite chez bébé, complication d’un simple rhume ?

Publicité
Publicité

Qu’est-ce que la bronchiolite chez le bébé ?

La bronchiolite touche les bébés de moins de 2 ans. Le principal responsable est le virus syncytial qui se transmet par l’intermédiaire des gouttelettes de salive émises lors de la toux ou par les mains. En France, les épidémies ont lieu de la fin de l’automne au début du printemps. La bronchiolite survient après un rhume avec des signes de difficultés respiratoires qui s’aggravent rapidement. La fréquence respiratoire augmente, le thorax se creuse à l’inspiration et l’expiration est sifflante. L’enfant présente une légère fièvre. Une consultation chez votre médecin ou aux urgences est nécessaire très rapidement. Dans la majorité des cas, une hospitalisation n’est pas nécessaire, sauf chez les bébés prématurés et ceux atteints de maladies cardiaque ou pulmonaire.

Publicité

Traitement de la bronchiolite

La kinésithérapie respiratoire est le traitement de référence afin de désobstruer les voies aériennes supérieures et faciliter le drainage de celles-ci. Des lavages de nez au sérum physiologique sont également nécessaires. Les antibiotiques ne sont indiqués que dans les cas de surinfection bactérienne. Les antitussifs sont fortement contre-indiqués. La bronchiolite évolue favorablement en 5 à 7 jours et bébé guérit sans séquelles. Les mesures de prévention consistent à limiter la propagation du virus en se lavant régulièrement les mains et en évitant d’embrasser votre enfant sur le visage en période épidémique.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité