Incontinence urinaire de l'enfant : quand faut-il s'inquiéter ?

Incontinence urinaire de l'enfant : quand faut-il s'inquiéter ?©iStock

On commence vraiment à parler d'incontinence urinaire de l'enfant quand celui-ci est âgé de plus de 5 ans. Elle peut être une source d'inquiétude pour les parents, mais dans la plupart des cas, la cause de l'incontinence urinaire de l'enfant est bénigne et facile à traiter.

Publicité
Publicité

Quels sont les symptômes de l'incontinence urinaire de l'enfant ?

L'incontinence urinaire se manifeste par des émissions d'urine involontaires durant la journée chez l'enfant de 5 ans. Elle ne doit pas être confondue avec l'énurésie (fuites involontaires nocturnes) bien qu'elle puisse dans certains cas y être associée. On distingue schématiquement l'incontinence urinaire primaire (l'enfant n'est jamais parvenu à bien contrôler sa vessie) et l'incontinence urinaire secondaire (l'enfant se contrôlait bien, mais les fuites ont recommencé).

Publicité

Incontinence urinaire de l'enfant : quelles causes ?

Avant l'âge de 5 ans, les fuites ont une explication toute simple : les organes de l'enfant sont encore immatures. Mais passé cet âge, il vaut mieux consulter un pédiatre pour déterminer la cause de l'incontinence urinaire. Parfois, la cause est d'ordre psychologique : un déménagement ou un deuil peut entrainer une période d'incontinence urinaire par exemple. Il existe aussi des causes physiologiques vairées : infection urinaire, troubles hormonaux…

Le traitement de l'incontinence urinaire

L'incontinence urinaire d'origine psychologique peut être corrigée grâce à une thérapie comportementale. Il existe aussi différents traitements médicamenteux pour les causes physiologiques (ex. : antibiotiques contre les infections urinaires).

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité