Grippe : les risques chez l'enfant

Grippe : les risques chez l'enfant
Publicité

Fièvre, courbature, grande fatigue, maux de tête : la grippe fait parler d'elle chaque année. Si la plupart des malades en bonne santé passent un mauvais moment, les enfants et les personnes âgées sont beaucoup plus sensibles au virus de la grippe. Quels sont les risques de la grippe chez les enfants ?

Publicité

Grippe : les symptômes chez l'enfant

Publicité
Les enfants scolarisés sont plus susceptibles d'attraper le virus de la grippe. Chez le jeune enfant, même pour les médecins, il est difficile de diagnostiquer la grippe devant des symptômes souvent beaucoup plus discrets que chez les adultes. La fatigue, la pâleur, la fièvre peuvent cependant s'accompagner de symptômes plus inquiétants comme des convulsions ou des vomissements. Les risques de la grippe chez l'enfant Le virus de la grippe se développe particulièrement bien dans les voies respiratoires et ORL. Des surinfections telles que des otites moyennes, des bronchites ou des pneumonies peuvent déboucher sur des problèmes respiratoires (asthme) ou auditifs (surdité). Par ailleurs, plus l'enfant est jeune, et moins il supporte la fièvre : il peut alors convulser. Plus rare, l'encéphalite grippale correspond à l'inflammation du cerveau, et peut laisser de graves séquelles neurologiques. Le syndrome de Guillain-Barré (mécanisme auto-immun) peut résulter de l'infection grippale, et associe des troubles moteurs et sensitifs. Grippe : le danger de l'aspirine chez l'enfant Pour faire tomber la fièvre, de nombreuses personnes utilisent encore l'aspirine chez l'enfant. Le risque de syndrome de Reye contre-indique pourtant cette utilisation surannée. Rare mais parfois mortel, ce syndrome engendre vomissements, dommages du cerveau et du foie, ainsi que perte de conscience.
Publicité
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité