Dyspnée du nourrisson : les symptômes

La dyspnée est un terme générique pour désigner une difficulté à respirer plus ou moins marquée. Ses symptômes peuvent varier selon sa cause (exemples : asthme, infection à pneumocoque). C’est loin d’être toujours grave, mais dans le doute, mieux vaut voir un médecin.

Publicité
Publicité

6049413-inline-500x333.jpg© Istock

Dyspnée du nourrisson : des bruits respiratoires anormaux

La dyspnée du nourrisson peut se manifester par de la toux et/ou une respiration sifflante. Le sifflement peut être perçu lorsque bébé inspire et/ou expire. Il s’agit souvent d’un symptôme d’asthme, mais il existe d’autres causes possibles comme la bronchiolite. Dans ce cas, bébé a aussi un peu de fièvre et des symptômes "classiques" de rhume comme un nez bouché… Quoi qu’il en soit, mieux vaut appeler son pédiatre.

Publicité

Dyspnée du nourrisson : une respiration rapide

Bon nombre d’infections respiratoires, à pneumocoque ou non, se manifestent par une respiration anormalement rapide. Ce symptôme de dyspnée peut être accompagné d’une respiration sifflante, de toux et de bien d’autres manifestations selon les cas : fièvre, pleurs, manque d’appétit... Là encore, il est toujours plus prudent de consulter rapidement pour un nourrisson.

Dyspnée du nourrisson : les symptômes d’urgence

C’est plutôt rare, mais certains symptômes peuvent révéler une détresse respiratoire sévère. Rendez-vous aux urgences pédiatriques pour que bébé obtienne rapidement un traitement adapté si :

- il est léthargique ;

- vous constatez des signes de cyanose (exemple : lèvres et doigts bleus) ;

Publicité

- il ne parvient plus à boire ou à manger.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité