Bébé : à partir de quel âge lui donner de l'homéopathie ?

Bébé : à partir de quel âge lui donner de l'homéopathie ?
Publicité

Les médecines douces ont le vent en poupe, et l'homéopathie est la grande gagnante de ces traitements non conventionnels. Mais peut-on pour autant l'utiliser sans risques chez bébé ? Si oui, quels sont les premiers médicaments homéopathiques à avoir sous la main ?

Publicité

Publicité
L'homéopathie, c'est quoi ? L'homéopathie est généralement confondue avec la phytothérapie (médecine allopathique) qui utilise les propriétés médicinales des plantes. Elle est pourtant différente puisqu'elle recourt aux principes de globalité et de similitude (elle guérit le mal par le mal) et qu'elle utilise des substances à la fois végétales, animales, minérales et chimiques. Elle se présente sous plusieurs formes, mais on l'utilise majoritairement en granules et en doses. Est-elle sans risques pour bébé ? En raison de son absence de toxicité, l'homéopathie peut être utilisée dès les premiers jours de bébé avec l'accord préalable d'un professionnel de santé. On notera qu'il est recommandé d'écraser les granules avec le dos d'une cuillère, ou de les dissoudre dans du lait maternel ou un fond d'eau. Guide homéopathique des premiers mois de bébé Avant même l'arrivée de l'enfant, il est de bon ton de préparer une petite trousse à pharmacie avec les indispensables homéopathiques. On pense notamment à Colocynthis 9 CH pour les coliques, à Chamomilla vulgaris 5 CH pour les poussées dentaires, et à Arnica montana 5 CH en cas de chocs ou de chutes. Il reste toutefois indispensable de prendre l'avis d'un médecin avant d'utiliser des traitements homéopathiques, ou dès lors que l'enfant présente des manifestations anormales.
Publicité
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité