Asthme du nourrisson et bronchiolite : un lien ?

Asthme du nourrisson et bronchiolite : un lien ?©iStock

Plusieurs études semblent confirmer l'existence d'un lien entre la bronchiolite et l'asthme du bébé. Tous les bébés atteints de cette infection respiratoire ne sont pas pour autant concernés par les risques de développer un asthme du nourrisson…

Publicité
Publicité

Bronchiolites du bébé : lesquelles favorisent l'asthme ?

Une étude réalisée par les chercheurs de l'université de Pittsburg* a démontré que le virus respiratoire syncytial (VRS), provoquant près de 80% des bronchiolites de bébé, pouvait affaiblir le système immunitaire, favorisant éventuellement l'apparition de crises d'asthme. Cependant, une "simple" bronchiolite ne prédisposerait pas à souffrir d'asthme : seules les bronchiolites sévères touchant les plus jeunes bébés augmenteraient sensiblement le risque de souffrir de cette maladie respiratoire chronique dans les années à venir. En effet, lors d'une étude** menée sur 47 nourrissons hospitalisés pour une bronchiolite sévère, 23% d'entre eux étaient devenus asthmatiques avant l'âge de 7 ans, contre 2% dans le groupe témoin.

Publicité

Ne pas confondre asthme du bébé et bronchiolite

Chez le bébé, il arrive qu'une crise d'asthme soit confondue avec une bronchiolite, car leurs symptômes se ressemblent beaucoup (exemples : toux, gêne respiratoire, respiration sifflante). Au bout de trois bronchiolites, un bilan médical est recommandé pour s'assurer que l'enfant ne souffre pas plutôt d'asthme du nourrisson. Le traitement de l'asthme du nourrisson repose surtout sur une corticothérapie (le plus souvent par inhalation), éventuellement associée à des séances de kinésithérapie respiratoire.

* "Nature Medecine", volume 18, numéro 10, octobre 2012
** Sigurs et al., AJRCCM, 2000 ; 161 : 1501-1507.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité