Acné du nourrisson : comment le reconnaître ?

L’acné du nourrisson est une petite infection dermatologique sans conséquence pour la santé de bébé. Elle survient généralement dans les premières semaines suivant l’accouchement, et disparaît spontanément en moins d’un mois. Heureusement, elle ne laisse aucune cicatrice. Pour éviter de confondre l’acné de bébé avec toute autre dermatose plus sérieuse, il est important de savoir le reconnaître.

Publicité
Publicité

© Istock

L’acné du nourrisson ressemble en tout point à l’acné des adultes

L’acné du nourrisson s’explique tout simplement par un excès d’hormones en toute fin de grossesse. Les glandes sébacées de bébé sont par conséquent fortement stimulées. Résultat ? Son épiderme produit une quantité importante de sébum, et sa peau se couvre de petits boutons d’acné. Ces derniers se reconnaissent aisément : il s’agit de petites inflammations cutanées de couleur blanche ou rouge. Elles se localisent essentiellement sur le visage de bébé (principalement les joues, le menton, le front et le nez), et plus rarement sur son dos ou sur son cuir chevelu.

Publicité
L’acné du nourrisson occasionne des tiraillements et des démangeaisons

L’acné de bébé irrite l'épiderme et provoque fréquemment des démangeaisons douloureuses et très inconfortables. Dans ce cas, il faut absolument éviter que bébé se gratte ou se frotte la peau, d’autant plus s’il a les mains et les ongles sales. Les bactéries et les microbes risqueraient en effet d’aggraver l’acné. Les petits boutons finiraient par s’infecter, et l'intervention du pédiatre serait alors inévitable.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité