5 maladies infantiles rares

Publicité

Les maladies infantiles sont angoissantes pour les parents. Les enfants s'expriment souvent par des pleurs et la rareté de certaines maladies est d'autant plus inquiétante. Zoom sur cinq maladies infantiles rares.

Publicité

© Fotolia

Des maladies infantiles rares et bénignes

De cause inconnue et de guérison spontanée, l'acrodynie provoque une étonnante tuméfaction violette des mains, des pieds et du visage, accompagnée d'une sudation excessive. Les symptômes annonciateurs sont un affaiblissement général et des frissons, mais sans fièvre. L'évolution est toutefois favorable, spontanément. Les plaques rouge foncé de l'érythrodermie desquamative de Leiner-Moussous donnent, quant à elles, de petits lambeaux de peau sur l'ensemble du corps. Bien que cette érythrodermie se résorbe au bout de quelques semaines, il faut veiller à ce qu'il n'y ait pas de surinfection.

Publicité
Des maladies infantiles rares aux conséquences plus lourdes

Le syndrome de Bloch-Sulzberger est une maladie orpheline héréditaire touchant les filles, les garçons atteints mourant rapidement après la naissance. Des dents absentes, des anomalies des yeux, un retard mental, et des lésions cutanées ressemblant à la varicelle, sont caractéristiques de la maladie. Par ailleurs, le syndrome de Klippel-Trenaunay est une maladie touchant l'os, les tissus mous et provoquant des varices et angiomes au niveau cutané. Dans la plupart des cas, on voit un des membres de l'enfant pousser plus que les autres et la différence de longueur peut atteindre plus de 10 cm. Les enfants atteints de "cutis marmorata telangiectatica congenita", filles ou garçons, ont une peau marbrée de bleu. La maladie est avant tout vasculaire, mais associe aussi un retard psychomoteur et une faiblesse musculaire, ainsi que des problèmes oculaires.

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité