Quels sont les principes d'une lampe de luminothérapie ?

Quels sont les principes d'une lampe de luminothérapie ?
Publicité

Il n’est pas rare que le manque de lumière pendant l’hiver provoque ce que l’on appelle la déprime saisonnière. Pour contrer ce manque d’énergie et de bonne humeur, la luminothérapie est un traitement particulièrement efficace. Comment bien choisir votre lampe ? Et quels sont les principes d’une lampe de luminothérapie ?

Publicité

Publicité
Comment choisir votre lampe de luminothérapie ? Pour ne pas vous tromper dans le choix de votre lampe de luminothérapie, il est essentiel de vérifier le nombre de lux qu’elle est capable d’émettre. Il existe en outre différentes formes de lampes de luminothérapie. Les lampes verticales, formant un mur lumineux, permettent de vous offrir une séance à deux. Les lampes ressemblant à des lampes de bureau sont indiquées pour une seule personne à la fois. Il existe également des lampes de luminothérapie en forme de lunettes. Quels sont les principes d’une lampe de luminothérapie ? La fonction d’une lampe de luminothérapie est de vous apporter le nombre de lux nécessaires pour votre bien-être. En effet, l’intensité de la lumière se mesure en lux : par exemple, une journée complète de soleil en été peut vous apporter jusqu’à 100 000 lux. Il a d'ailleurs été prouvé que le manque de lumière pouvait provoquer de la déprime, de la fatigue… Or, les lampes standards dans votre maison n’émettent qu’une centaine de lux maximum. C'est pourquoi, plus votre lampe de luminothérapie sera puissante, plus votre séance de luminothérapie sera courte. Certaines lampes peuvent produire jusqu’à 10 000 lux, d’autres seulement 2 500 lux. Donc, si vous ne souhaitez pas passer deux heures devant votre lampe, choisissez une lampe puissante.
Publicité
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité