Appendicite et péritonite : quelle différence ?

Appendicite et péritonite : quelle différence ?

L’appendicite aiguë et la péritonite sont deux urgences médicales qui requièrent une intervention chirurgicale. Souvent confondues, ces deux affections qui concernent l’abdomen sont bien différentes, quoiqu’elles puissent être liées.

Publicité
Publicité

L’appendicite, inflammation de l’appendice

L’appendice est une cavité qui se situe dans le prolongement du cæcum, la première partie du côlon. Il arrive parfois qu'il soit bouché, à cause d’une constipation ou de parasites, et s’enflamme : on parle dans ce cas d’appendicite. L’inflammation se traduit alors par une douleur intense dans le bas de l’abdomen, du côté droit, au niveau du nombril. Apparaissent également des troubles digestifs (nausées, vomissements).

Publicité

La péritonite, inflammation du péritoine

Publicité
Le péritoine est une fine enveloppe qui tapisse l’abdomen. Elle est constituée de deux couches : le feuillet viscéral, qui recouvre la face externe des viscères (côlon, intestin grêle, estomac, foie, pancréas, rate), et le feuillet pariétal qui fait face à la paroi de l’abdomen. La péritonite survient généralement lorsqu’un organe situé à proximité présente une anomalie. Elle est souvent provoquée par une appendicite. Traitement de l’appendicite et de la péritonite Dans les deux cas, une intervention chirurgicale est nécessaire. L’ablation de l’appendice s’impose dans le premier cas. Si l’appendicite est chronique, l’opération doit avoir lieu lorsque la douleur est faible ou inexistante, en dehors des poussées. Concernant les patients atteints de péritonite, ils sont d’abord placés sous perfusion, avant d’être opérés. L’opération consiste à traiter la cause responsable de l’inflammation et à nettoyer la cavité abdominale qui peut contenir du sang ou du pus.
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité