Appendicite chronique : le premier signe d'une inflammation ?

Appendicite chronique : le premier signe d'une inflammation ?

L’appendicite désigne une inflammation de l’appendice, une petite cavité située près du premier segment du côlon (le cæcum). Mal de ventre localisé, troubles digestifs : apprenez à reconnaître les premiers signes avant que l’appendicite ne devienne chronique.

Publicité
Publicité

Symptômes d’appendicite

L’appendicite se manifeste d’abord par une douleur localisée au niveau du flanc droit, près du nombril. Elle s’intensifie lorsque le patient tousse, éternue ou se déplace. Elle irradie dans le bas-ventre, du côté droit, et s’accompagne de troubles digestifs, tels que des nausées, des vomissements et une constipation. L’appendicite chronique entraîne parfois de la fièvre en cas d’infection.

Publicité

Causes et diagnostic d’une appendicite chronique

Publicité
Dans la plupart des cas, l’appendicite chronique est due à un problème de vidange au sein de l’appendice. Ce problème résulte d’une obstruction de l’appendice, qui peut être causée par une constipation, la présence de parasites, une pathologie ou un déplacement de l’appendice. Le diagnostic repose sur l’examen clinique (palpation), l’imagerie (échographie), un bilan sanguin et l’analyse des urines. Traitement de l’appendicite chronique La chirurgie s’impose en cas d’appendicite chronique. L’intervention est réalisée en dehors des poussées, lorsque le patient ne ressent pas ou pratiquement pas de douleur. L’appendice est retiré afin d’éviter d’éventuelles complications, notamment une perforation du péritoine.
Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité