Crise de goutte : les articulations les plus touchées

Publicité

La crise de goutte est une maladie métabolique causée par un excès d'acide urique dans l'organisme. Il peut être lié à l'obésité, la prise de certains médicaments, l'alimentation ou à une maladie hématologique. Elle touche les hommes vers 40 ans et est particulièrement douloureuse pour les articulations comme la cheville.

Publicité

Symptômes de la crise de goutte

L'acide urique présent en excès dans l'organisme se fixe dans les articulations et entraine de vives douleurs. La crise de goutte est fréquente au niveau du gros orteil, des chevilles, des genoux et des doigts. Les articulations sont chaudes, rouges et enflées. Sans traitement de fond, les articulations finissent par se déformer. L'accumulation d'acide urique sous la peau provoque au fil du temps des grosseurs (tophus goutteux) au niveau des oreilles, des coudes, des tendons, des viscères et du système nerveux.

Diagnostic et traitement de la crise de goutte

Publicité

Le diagnostic repose sur le dosage sanguin de l'acide urique dont le taux sera très supérieur à la normale : on parle alors d'hyperuricémie. Le traitement des crises est assuré par des anti-inflammatoires et de la colchicine sur plusieurs jours. Un traitement de fond à base d'allopurinol est nécessaire afin de diminuer la fabrication d'acide urique par l'organisme. Un régime alimentaire strict (suppression de l'alcool, diminution du sucre, de la viande et du poisson) et une bonne hydratation sont indispensables. Privilégiez les œufs, les légumes, les céréales, les pâtes et les laitages.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité