Rhumatisme articulaire aigu : les symptômes

Rhumatisme articulaire aigu : les symptômes©iStock

Également appelé maladie de Bouillaud, le rhumatisme articulaire aigu survient généralement à la suite d'une infection bactérienne à streptocoques de type A et affecte principalement les articulations, le muscle cardiaque et les membranes séreuses. Comment se manifeste-t-il ? De quels traitements bénéficie-t-il ?


Publicité
Publicité

Comment reconnaître le rhumatisme articulaire aigu ?

Dans la majorité des cas, le rhumatisme articulaire aigu est consécutif à une angine avec amygdalite cryptique, une sinusite purulente ou une carie dentaire. En règle générale, la maladie rhumatismale apparaît deux à quatre semaines après l'infection, et se caractérise par des signes cliniques relativement probants. Le premier est celui du syndrome inflammatoire, qui s'accompagne de fièvre, de fatigue et de maux de tête. Certains malades souffrent également de troubles digestifs importants. Mais ce sont les manifestations articulaires qui sont les plus révélatrices. Pouvant atteindre une ou plusieurs articulations, le syndrome articulaire est souvent à l'origine d'intenses douleurs. D'éventuels symptômes cardiaques doivent également être recherchés.

Publicité

Comment soigne-t-on le rhumatisme articulaire aigu ?

Publicité
Une fois le diagnostic du rhumatisme articulaire aigu posé, sa prise en charge doit se faire en urgence, car les risques de complications cardiaques sont majeurs. Le traitement repose principalement sur l'administration de médicaments antibiotiques visant à éliminer les streptocoques. Parallèlement, la prescription de substances anti-inflammatoires non stéroïdiennes permet de soulager les douleurs et de traiter une éventuelle atteinte cardiaque naissante. Le traitement dure, en moyenne, cinq à six semaines, voire jusqu'à trois mois en cas d'affections cardiaques.
Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité