Peut-on avoir de l'arthrose du genou à 30 ans ?

Publicité

Vous avez mal au genou lorsqu’il est en mouvement ? Cette douleur mécanique, qui s’apaise au repos, peut être un signe d’arthrose. Souvent associée au vieillissement, l’arthrose du genou concerne rarement les patients de moins de 30 ans. Néanmoins, plusieurs cas ont été rapportés. 

Publicité

© Fotolia

Le genou, l’articulation la plus touchée par l’arthrose

L’arthrose est une maladie chronique qui se caractérise par la destruction du cartilage. Dans plus de la moitié des cas (56 %), c’est le genou qui est touché. On parle alors d’arthrose du genou ou de gonarthrose. Les autres articulations les plus affectées sont les mains (50 %), les hanches (34 %) et les pieds (29 %). La douleur est généralement faible le matin. Elle augmente au fil de la journée et devient très gênante le soir, pouvant même entraîner des réveils nocturnes. La perte de mobilité de l’articulation est la principale conséquence de l’arthrose du genou.

Publicité
L’arthrose du genou apparaît de plus en plus tôt

Environ 1 patient sur 3 atteint d’arthrose a moins de 40 ans. Cependant, l’arthrose du genou se manifeste très rarement avant 50 ans. Les adultes de moins de 30 ans souffrent plutôt d’arthrose du rachis cervical. Une arthrose du genou précoce peut être provoquée par un travail éprouvant. Le facteur héréditaire est parfois mis en avant.

Prise en charge de l’arthrose du genou

Le traitement médical repose sur la prise d’antalgiques et d’anti-inflammatoires. La physiothérapie permet de freiner l’évolution de la maladie et de rendre l’articulation plus mobile. Lorsque la douleur devient trop invalidante, une chirurgie conservatrice est indiquée.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité