Fibromyalgie : une maladie de Lyme cachée ?

Fibromyalgie : une maladie de Lyme cachée ?

Certes, la fibromyalgie et la maladie de Lyme possèdent de nombreux symptômes communs, mais il s'agit bel et bien de deux pathologies distinctes. Si la première n'a pas d'étiologie véritablement avérée, la seconde, en revanche, est causée par une piqure de tique. Mais dans les faits, elles altèrent toutes deux la qualité de vie des malades.


Publicité
Publicité

Fibromyalgie et maladie de Lyme, quels liens ?

Il n'est pas rare que la maladie de Lyme soit diagnostiquée comme étant une fibromyalgie. Il faut dire que les manifestations cliniques de ces deux maladies sont relativement proches. En effet, toutes deux se caractérisent par des douleurs musculaires et articulaires, une extrême fatigue, des maux de tête ou encore des troubles du sommeil. Il n'est donc pas toujours évident d'établir une distinction, d'autant plus que la maladie de Lyme peut constituer un facteur précipitant de la fibromyalgie. En effet, les infections bactériennes et/ou virales sont reconnues comme étant des facteurs déclenchants potentiels dans certaines fibromyalgies.

Publicité

Comment est établi le diagnostic de la fibromyalgie ?

Publicité
La multiplicité des signes de ce syndrome explique que la fibromyalgie fait généralement l'objet d'un diagnostic tardif. Or, cette pathologie affiche un taux d'invalidité parfois important lorsqu'elle ne bénéficie pas d'une prise en charge précoce. Dans la plupart des cas, l'évocation d'un syndrome fibromyalgique arrive au terme d'un long parcours médical émaillé de nombreux examens médicaux n'ayant révélé aucune atteinte organique. Pour que la fibromyalgie soit avérée, le patient doit présenter des douleurs diffuses au niveau de 11 des 18 zones d’insertion musculo-tendineuse servant à définir la pathologie, et ce, pendant une période de 3 mois consécutifs minimum.
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité