Diaphyse fémorale droite : la définition

Diaphyse fémorale droite : la définition

L’os de la cuisse, le fémur, est l’os le plus long et le plus gros du corps humain. Comme tous les os, il est constitué de plusieurs parties. Col du fémur, diaphyse, épiphyse : tous ces termes sont présents dans le langage des médecins en cas de fracture fémorale. Analysons d’un peu plus près l’anatomie du fémur, en particulier la diaphyse fémorale.


Publicité
Publicité

La diaphyse fémorale, centre de l’os de la cuisse

Chaque os se compose de deux extrémités, les épiphyses, et d’une partie centrale, la diaphyse. La diaphyse est un corps osseux épais en forme de tube qui contient un canal médullaire central. Ce canal renferme de la moelle osseuse jaune riche en lipides, le tissu adipeux. La diaphyse fémorale et les épiphyses sont séparées par des parties intermédiaires, les métaphyses. Dans le cas du fémur, la partie supérieure de la diaphyse fémorale est surmontée d’une tête reliée à la partie longitudinale par un os plat de forme pyramidale, le col du fémur.

Publicité

La fracture du fémur

Publicité
Bien que le fémur soit l’os le plus résistant, il supporte tout le poids du corps et peut être fracturé. Chez la plupart des patients, c’est le col du fémur qui est rompu. Cependant, des cas de fracture de la diaphyse fémorale sont parfois rapportés. Le traitement de la fracture du fémur est presque toujours chirurgical. Il repose sur l’arthroplastie ou l’ostéosynthèse. La première technique consiste à substituer la tête et le col du fémur par une prothèse. L’ostéosynthèse a pour but de fixer les parties de l’os fracturé.
Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité