Coxarthrose de la hanche : les traitements

Publicité

L’arthrose de la hanche (ou coxarthrose) est une pathologie qui touche environ une personne sur 1 000. Bien qu’on ne connaisse pas bien son origine, on sait en revanche identifier ses symptômes. Mais quels sont, en cas de coxarthrose de la hanche, les traitements qui existent ? C’est ce que nous allons voir.

Publicité

Symptômes de la coxarthrose de la hanche

La coxarthrose est une pathologie relativement fréquente, qui touche aussi bien les hommes que les femmes. Elle apparaît à partir de 60 ans, ou suite à une pathologie ou à une fracture de hanche. Elle se traduit par une douleur localisée au niveau de la hanche et de l’aine, celle-ci pouvant irradier jusque dans le genou (parfois, seul le genou est douloureux). La douleur est particulièrement marquée au cours de la marche, mais elle peut aussi être inflammatoire et survenir au repos, au cours de la nuit. Elle va progressivement s’aggraver au fil du temps, généralement en quelques années mais parfois en quelques mois seulement.

Publicité
Coxarthrose de la hanche : les traitements

Les traitements de la coxarthrose de la hanche visent dans un premier temps à éviter la pose d’une prothèse totale de hanche. Les prothèses de hanche ayant une durée de vie de vingt ans, retarder le plus possible leur pose diminue les risques d’avoir à réaliser une nouvelle intervention. Les traitements sont tout d’abord d’ordre diététique, car perdre du poids entraîne moins de contraintes sur l’articulation. On prescrit également des médicaments antalgiques et anti-inflammatoires, voire des infiltrations pour soulager les crises douloureuses. Certains traitements annexes peuvent être envisagés : kinésithérapie, fasciathérapie, acupuncture, etc.

Coxarthrose de la hanche : le traitement chirurgical

En cas de coxarthrose, il faut parfois envisager la pose d’une prothèse de hanche, notamment si les traitements médicaux ont échoué. L’opération doit être proposée avant que le patient soit trop âgé, qu’il présente trop de problèmes de santé, ou que la coxarthrose soit trop avancée (destruction osseuse importante, muscles atrophiés, etc.).

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité