Col du fémur : c'est où ?

Col du fémur : c'est où ?

Lorsqu’une fracture du col du fémur est évoquée, la nouvelle est mauvaise tant pour la santé que pour ses conséquences sur l’autonomie d’une personne âgée. De plus en plus fréquente, une fracture du col du fémur s’opère et peut se guérir.


Publicité
Publicité

Qu’est-ce que le col du fémur ?

Le fémur forme, avec le bassin, l’articulation de la hanche qui permet notamment de marcher. La tête arrondie de la partie haute du fémur s’emboîte à la perfection dans le cotyle, le creux de la hanche. Pour un sujet jeune, ces zones sont recouvertes de cartilage qui permet un mouvement fluide. En revanche, chez une personne âgée, ces cartilages peuvent être endommagés par l’ostéoporose, ce qui rend la zone fragile. La moindre chute peut alors entraîner une fracture du col fémoral ou du massif des trochanters. Une prise en charge d’urgence est nécessaire.

Publicité

Quels sont les traitements pour soigner une fracture du col de fémur ?

Publicité
"Le plus important, face à une fracture du col du fémur, c'est d'opérer les patients le plus rapidement possible, dans les 48 heures au plus" rappelle pour Le Figaro le professeur Sébastien Lustig, chirurgien orthopédiste à l'hôpital de la Croix-Rousse, à Lyon. Chaque année, les 55 000 fractures du col du fémur en France nécessitent un acte chirurgical rapide, car la position allongée est très risquée pour un patient âgé (embolies pulmonaires, infections urinaires et pulmonaires…). Afin de faire regagner au plus vite son autonomie au malade atteint d’une fracture du col du fémur, l’option principale est souvent d’opter pour une prothèse de la hanche totale ou partielle.
Publicité

Ailleurs sur le Web

Vidéos

Publicité
Publicité