Arthrose du genou : les injections

Publicité

Plus ça va, plus votre genou est ankylosé et vos mouvements sont douloureux et difficiles à effectuer. Votre arthrose du genou progresse malgré les séances de kinésithérapie, mais vous n'êtes pas encore prêt(e) à envisager la pose d'une prothèse. Des injections pourraient être la solution pour soulager votre arthrose au genou.

Publicité

Arthrose du genou : focus sur les injections

Il est tout d'abord nécessaire de différencier les injections et les infiltrations. Les infiltrations permettent de soulager la douleur au moyen d'anti-inflammatoires. Les injections, quant à elles, diffusent un autre produit dans l'articulation du genou. Il s'agit de l'acide hyaluronique. Cette molécule est réputée pour ses vertus anti-âge, puisqu'on s'en sert énormément en médecine esthétique. Mais elle a surtout une grande faculté de lubrification. Une fois injecté dans le genou, l'acide hyaluronique facilite les mouvements, et limite ainsi les douleurs.

Publicité
Arthrose du genou : quand passer aux injections ?

Les injections d'acide hyaluronique sont courantes dans le traitement de l'arthrose du genou. Elles peuvent accompagner des séances de kinésithérapie, et sont compatibles avec la plupart des traitements anti-inflammatoires. Si les douleurs persistent malgré une prise régulière d'antidouleurs, les injections seront prescrites. Ce sera également le cas si l'arthrose du genou évolue vers des gonflements, qui sont généralement le signe d'une inflammation prononcée de l'articulation. Il arrive que les injections n'aient pas les résultats escomptés.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité