Publicité
Publicité

Un sursis de vingt ans !

C’est donc, non sans une certaine ironie, que le millionnaire britannique a annoncé, fin juillet, être atteint d’un cancer du poumon, sans préciser pour autant s’il en connaissait l’origine...

Publicité

Vaincu d’avance par la fatalité, Allen Carr a tout de même insisté sur le sursis de vingt ans accordé par son arrêt du tabac en 1983. "Depuis que j’ai cessé de fumer, voici vingt-trois ans, j’ai été l’homme le plus heureux du monde et je le suis toujours. Et si je n’avais pas arrêté je serais probablement mort".

Dans son livre, il a d’ailleurs écrit : "Et même si j’étais mort du tabac, je n’aurais eu aucune raison de me plaindre... La chose la plus extraordinaire qui me soit jamais arrivée est d’avoir été libéré de ce cauchemar".

On la dit, répété et même écrit sur les paquets de cigarettes : fumer tue...

Le site Allen Carr

Publicité

Benjamin Philippe

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité