Publicité

Avec les nouveaux traitements contre le virus VIH, l’infection à VIH n’est plus synonyme de maladie mortelle. Le Sida accède aujourd’hui au statut de maladie chronique pour un nombre croissant des patients. Mais la prévention reste prioritaire. Le point avec le Dr Malik Bertrand

Publicité

Vivre avec le VIH

« Le nombre de patients séropositifs de plus de 50 ans est en progression croissante depuis quelques années » affirme le Dr Malik Bertrand, gériatre aux Hospices Civils de Lyon.

Publicité
Un accroissement lié à l’allongement de l’espérance de vie des malades du virus VIH grâce aux progrès des traitements, mais aussi du fait d’un nombre croissant de seniors contaminés par des comportements sexuels à risques (nouvelles ou nouveaux partenaires, absence de prévention, fréquentation de prostituées...).

En France, les statistiques de Invs (Institut National de Veille Sanitaire) faisaient état, parmi les nouvelles contaminations recensées fin 2003, d’une proportion de 12,6 % de sujets entre 50 et 59 ans.

Aux Etats-Unis et au Canada, des études épidémiologiques chiffraient le pourcentage de sujets séropositifs de plus de 50 ans entre 10 et 15 % de l’ensemble des sujets séropositifs en 2000.

Une maladie chronique

Le Dr Bertrand a pu prendre la mesure de la révolution thérapeutique qu’a constitué, en 1996, l’arrivée des trithérapies puis des polythérapies (traitement par plusieurs anti-viraux à la fois).

Depuis le pronostic de cette redoutable maladie a été radicalement modifié, s’apparentant désormais à des maladies chroniques comme le diabète ou l’hypertension artérielle.

« J’ai suivi dans l’unité de soin où j’ai travaillé plusieurs dizaines de patients séropositifs de tout âge, surtout des hommes, et les patients de plus de 60 ans n’étaient pas rares, rapporte le Dr Bertrand. Je me souviens d’un patient âgé de 84 ans et d’un autre de 77 ans qui, tous les deux, souffraient davantage de maladies liées à leur âge que de leur séropositivité. Mais à cet âge-là, il faut veiller à réduire, autant que possible, le nombre de molécules prescrites ».

Publicité

  • RégimeÉquilibré
  • RégimeHypocalorique
  • RégimeHyperprotéiné
  • RégimeIndex
    glycémique bas

Je maigris avec le régime
qui me convient !

 
cm
kg
* champs obligatoires
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité