Publicité
Publicité

[28 décembre 2006 - 08:10]

Vous avez trop bu et vous avez décidé d’attendre une heure avant de prendre le volant ? Ce n’est pas forcément suffisant ! Car l’alcool s’élimine lentement. Il est même parfois dangereux de conduire le lendemain d’une soirée vraiment trop arrosée.

Publicité
Tenez bien compte du fait que la dynamique de l’alcool dans notre organisme diffère selon que vous êtes un homme ou une femme, et selon que vous buvez à jeun ou en mangeant.

A jeun par exemple, l’alcoolémie pour un verre d’alcool sera d’environ 0,20 g/l pour un homme, et 0,30g/l pour une femme. Elle sera diminuée si vous buvez en mangeant. Par ailleurs, sachez que le pic d’alcoolémie sera atteint au bout de 30 minutes pour un buveur à jeun, et d’une heure durant le repas. Et cela quelle que soit la quantité consommée.

Par exemple, à la fin d’un dîner de deux heures au cours duquel vous aurez bu un apéritif et quatre verres de vin, votre alcoolémie sera de 0,8g/l. Vous devrez ainsi patienter 4 heures pour être au seuil de 0,5 g/l. Et même 9 heures pour revenir au niveau 0 ! En effet l’organisme met beaucoup de temps à éliminer l’alcool. Un sujet sain élimine 0,1 à 0,15 g/l d’alcool par heure.

Et ce n’est pas la peine de chercher un remède miracle pour revenir au seuil autorisé. Il n’en existe pas. Alors inutile d’avaler un litre d’eau. Pas plus que du café salé, une cuillérée d’huile, du jus de citron... ou n’importe quelle recette de grand-mère. Seul le temps sera votre allié. Et en attendant, ne prenez pas le volant. Pour davantage d’informations, consultez le dépliant L’alcool et la conduite, mesurer et prévenir les risques réalisé par la Sécurité routière et diffusé par Moët Hennessy Diageo. Pour télécharger le document depuis le site de Destination Santé, http://www.destinationsante.com/IMG/pdf/Alcool-et-Conduite.pdf

Publicité

[28 décembre 2006 - 08:10]

Vous avez trop bu et vous avez décidé d’attendre une heure avant de prendre le volant ? Ce n’est pas forcément suffisant ! Car l’alcool s’élimine lentement. Il est même parfois dangereux de conduire le lendemain d’une soirée vraiment trop arrosée.

Publicité
Tenez bien compte du fait que la dynamique de l’alcool dans notre organisme diffère selon que vous êtes un homme ou une femme, et selon que vous buvez à jeun ou en mangeant.

A jeun par exemple, l’alcoolémie pour un verre d’alcool sera d’environ 0,20 g/l pour un homme, et 0,30g/l pour une femme. Elle sera diminuée si vous buvez en mangeant. Par ailleurs, sachez que le pic d’alcoolémie sera atteint au bout de 30 minutes pour un buveur à jeun, et d’une heure durant le repas. Et cela quelle que soit la quantité consommée.

Par exemple, à la fin d’un dîner de deux heures au cours duquel vous aurez bu un apéritif et quatre verres de vin, votre alcoolémie sera de 0,8g/l. Vous devrez ainsi patienter 4 heures pour être au seuil de 0,5 g/l. Et même 9 heures pour revenir au niveau 0 ! En effet l’organisme met beaucoup de temps à éliminer l’alcool. Un sujet sain élimine 0,1 à 0,15 g/l d’alcool par heure.

Et ce n’est pas la peine de chercher un remède miracle pour revenir au seuil autorisé. Il n’en existe pas. Alors inutile d’avaler un litre d’eau. Pas plus que du café salé, une cuillérée d’huile, du jus de citron... ou n’importe quelle recette de grand-mère. Seul le temps sera votre allié. Et en attendant, ne prenez pas le volant. Pour davantage d’informations, consultez le dépliant L’alcool et la conduite, mesurer et prévenir les risques réalisé par la Sécurité routière et diffusé par Moët Hennessy Diageo. Pour télécharger le document depuis le site de Destination Santé, http://www.destinationsante.com/IMG/pdf/Alcool-et-Conduite.pdf

Publicité

  • RégimeÉquilibré
  • RégimeHypocalorique
  • RégimeHyperprotéiné
  • RégimeIndex
    glycémique bas

Je maigris avec le régime
qui me convient !

 
cm
kg
* champs obligatoires
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité