Publicité
Publicité

[5 janvier 2007 - 14:09]

En ce début d’année, les cardiologues font campagne pour « un Coeur sans tabac ». Leur objectif, rappeler que 5 millions de décès sont attribuables au tabagisme chaque année dans le monde, dont 35% par maladies cardio-vasculaires.

Publicité

Le tabagisme est le deuxième facteur de risque d’infarctus du myocarde, très près derrière l’excès de cholestérol. En particulier pour les plus jeunes. « Huit victimes sur dix d’un infarctus de moins de 45 ans sont fumeurs », rappelle la Fédération française de Cardiologie (FFC). Le coeur est aussi la première victime du tabagisme passif, avec 60% du nombre total de décès constaté chaque année...

Au cours de conférences qui auront lieu ce mois-ci, les responsables de la FFC s’attacheront également à démontrer les bienfaits d’un arrêt total du tabac. « Un fumeur qui arrête entre 35 et 44 ans retrouve une espérance de vie presque équivalente à celle des non-fumeurs » rappellent-ils. Un dernier chiffre : après un infarctus, l’arrêt du tabac diminue de 36% à 50% le risque de récidive dans les 5 ans. Pour davantage d’informations, consultez le site de la FFC à www.fedecardio.com/.

Publicité

Source : FFC, décembre 2006

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité