Publicité
Publicité

[8 février 2007 - 14:10]

Un Européen sur deux (52%) serait prêt à se déplacer pour bénéficier de soins pratiqués par un chirurgien spécialiste situé dans une ville éloignée voire dans un autre pays. C’est notamment le cas des Italiens (68%) et des Allemands (63%).

Publicité
Selon un sondage réalisé par l’Institut CSA pour le compte du groupe Europ Assistance en association avec le cercle de réflexion Santé Société, nos voisins d’outre-Rhin se montrent les plus mobiles.

Les Français en revanche, restent attachés à la proximité. Seuls 45% d’entre eux sont prêts à faire leurs valises. Tout comme les Britanniques (39%), en dépit du fait que la nécessité les pousse souvent à s’expatrier pour être soignés...

S’il s’agit d’un déplacement à l’étranger pour avoir accès à une technique médicale « à forte valeur ajoutée », et « non disponible » dans le pays d’origine, 65% des Européens se déclarent prêts à franchir les frontières. Viennent encore en tête les Italiens (75%) pour des interventions médicales.

Une attitude qui s’explique par les carences de leur système de soins. Les Allemands (66%) et les Français (54%) sont également prêts à accéder ainsi à une technique supérieure.

La Sécurité sociale française permet le remboursement de soins pratiqués à l’étranger, a rappelé Pierre-Jean Lancry, directeur à la Mutualité sociale agricole. Pourtant selon certains intervenants, l’explosion du recours à l’information via Internet, pourrait faciliter la mobilité et la compétition entre pôles d’excellence européens. D’autant plus que les Européens font confiance aux médecins, même diplômés hors d’Europe.

Source : Sondage de l’Institut CSA pour le groupe Europ Assistance et le cercle de réflexion Santé société présenté le 25 janvier au Sénat

Publicité

  • RégimeÉquilibré
  • RégimeHypocalorique
  • RégimeHyperprotéiné
  • RégimeIndex
    glycémique bas

Je maigris avec le régime
qui me convient !

 
cm
kg
* champs obligatoires
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité