Publicité
Publicité

[16 février 2007 - 08:25]

Après le public, les médecins... La Haute Autorité de Santé (HAS) leur recommande de « prescrire le 15 » pour tout malade ayant une douleur thoracique évocatrice d’un syndrome coronarien aigu. Autrement dit d’un infarctus du myocarde.

Publicité

Le médecin régulateur du SAMU devient ainsi la clé de voûte de la prise en charge. La HAS préconise la réalisation de campagnes d’éducation dirigées vers le grand public, pour que l’appel au « Centre 15 » devienne la règle.

C’est même vital... Chaque année l’infarctus du myocarde tue 50 000 Français. Soit pratiquement un mort pour 3 infarctus. Or plus la prise en charge est précoce et plus on sauve des vies. D’où l’importance d’emprunter la bonne filière de soins !

Pour rappel, le recours au médecin traitant multiplie par trois le délai d’arrivée à l’hôpital. Et même par... six quand c’est au cardiologue que l’on s’adresse. Donc devant toute douleur oppressive et angoissante irradiant le bras gauche, le cou et le maxillaire inférieur, et persistant au-delà de 20 minutes, faites le 15 !

Publicité

Source : HAS, 12 février 2007

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite