Publicité
Publicité

[31 janvier 2007 - 10:25]

Une consultation de prévention à 70 ans, « prise en charge à 100% et sans avance de frais. » Voilà ce que Philippe Bas propose à titre expérimental. Pour l’heure, seuls le Finistère, le Bas-Rhin et le Val de Marne sont concernés.

Publicité
Il s’agit en fait de l’application d’un des volets du Plan Solidarité Grand-Age présenté en juin dernier par le ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille. Il ambitionne ainsi de prévenir la perte d’autonomie qui touche entre 6% et 7% des plus de 70 ans.

Dès le mois de mars, 43 000 assurés sociaux septuagénaires résidents de ces trois départements recevront un courrier de leur Caisse d’Assurance-maladie. Celui-ci les informera qu’ils peuvent bénéficier de cette facilité.

Mémoire, troubles de l’équilibre, ostéoporose, dénutrition, incontinence, symptômes dépressifs... autant de facteurs de risques qui conduisent à la dépendance et seront systématiquement contrôlés. Pour Philippe Bas, « grâce à cette consultation, après avoir ajouté des années à la vie, nous allons pouvoir ajouter de la vie aux années ». Le slogan était celui de l’OMS... dans les années 80, mais il est toujours aussi beau.

Source : ministère délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille, 30 janvier 2007

Publicité

  • RégimeÉquilibré
  • RégimeHypocalorique
  • RégimeHyperprotéiné
  • RégimeIndex
    glycémique bas

Je maigris avec le régime
qui me convient !

 
cm
kg
* champs obligatoires
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité