Publicité
Publicité

[22 décembre 2006 - 07:53]

...c’est l’eau du robinet bien sûr ! Autant d’idées que le public affecte d’ignorer. Monique Chotard, directrice du Centre d’information sur l’eau, rappelle que l’eau du robinet fait l’objet d’un contrôle constant.

Publicité
« Tant que les autorités municipales n’ont pas informé les populations d’un risque potentiel quant à la sécurité de l’eau, les administrés peuvent boire de l’eau en toute sécurité », souligne-t-elle. Vous pouvez même vous informer directement sur la qualité des eaux de votre ville, à la mairie ou auprès du service des eaux.

On a donc peine à croire qu’il soit vraiment utile de boire de l’eau embouteillée. Laquelle présente comme seul avantage d’être en moyenne... 200 fois plus chère que celle du robinet !

Monique Chotard s’insurge d’ailleurs, contre la pression exercée par les industriels. « Ils jouent sur la peur et la vulnérabilité des Français et notamment des personnes âgées ». Lesquelles se cassent les reins en portant leurs packs de bouteilles. Sans compter que les eaux en bouteille polluent. Pensez donc : entre leur transport et leur emballage, elles consomment de l’énergie et engorgent les sacs poubelles. L’eau du robinet ? A boire sans modération...

Saluons d’ailleurs l’initiative de la ville de Besançon, qui a créé une marque spécifique pour son eau du robinet : « la Bisontine ». « Pour développer un lien positif entre l’eau potable fournie par la ville et ses habitants, l’idée a été de la présenter comme un véritable produit de marque », souligne la municipalité.

Et si vous avez un problème avec son goût, achetez donc une carafe dotée d’un filtre type Brita, Kenwood ou Culligan, vous serez largement gagnant. Ces carafes sont d’ailleurs également disponibles depuis quelque temps, avec des filtres spécifiques permettant d’éliminer les nitrates. Intéressant, en Bretagne...

Cela étant et si vous tenez vraiment à consommer de l’eau embouteillée, apprenez à vous y retrouver entre les différents types d’eau en bouteilles. Sachez ainsi qu’une eau de source est obligatoirement d’origine souterraine. Elle est microbiologiquement saine, exempte de bactéries et autres germes, et sa nappe comme son captage doivent être protégés contre les risques de pollution (nitrates, pesticides, métaux lourds). Elle doit enfin être apte à la consommation sans subir de traitements qui modifieraient sa composition.

Une eau minérale doit également provenir d’un captage souterrain. Elle doit aussi être exempte de toute pollution. Enfin, elle mérite sa dénomination par certaines caractéristiques censées la rendre favorable à la santé humaine. Chaque eau minérale se caractérise ainsi par une teneur particulière en sels minéraux et en oligo-éléments et par certains effets particuliers, ainsi que par sa pureté originelle.

Publicité

  • RégimeÉquilibré
  • RégimeHypocalorique
  • RégimeHyperprotéiné
  • RégimeIndex
    glycémique bas

Je maigris avec le régime
qui me convient !

 
cm
kg
* champs obligatoires
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité