Publicité
Publicité

Des risques pour la DHEA ?

Non seulement la DHEA ne marcherait pas selon une étude anglaise *, mais, plus inquiétant, elle ferait baisser significative le bon cholestérol (HDL). Ce qui pourrait se traduire par une augmentation du risque cardio-vasculaire et donc de maladies cardiaques.

Publicité
Par ailleurs, la DHEA "boosterait" un peu la libido des femmes de plus de soixante-dix ans. Mais elle favoriserait aussi la pousse des poils, la survenue d’une acné et d’une raucité de la voix , du fait de sa filiation avec les hormones mâles (testostérone) .

Un préjudice esthétique (et vocal) qui peut constituer un obstacle potentiel pour trouver des partenaires... D’autant que, dans cette tranche d’âge, les hommes se font de plus en plus rares, un homme pour trois femmes !


Des résultats peu convaincants

Bref, l’étude DHEage sur la DHEA, qui avait fait beaucoup de bruits médiatiques début 2000, se solde aujourd’hui par des résultats, somme toute, peu convaincants, voire contradictoires .

La nouvelle étude anglaise semble donner un coup de grâce à une molécule qui, avec le recul, fait l’effet d’un miroir aux alouettes aux reflets inquiétants . Le mythe de Faust reste d’actualité.

Dr Jean-Pierre Rageau

Source : NEJM 2006 ; 355:1647-1659

Pour en savoir plus sur la DHEA, lisez le rapport de l’AFSSAPS

Publicité

  • RégimeÉquilibré
  • RégimeHypocalorique
  • RégimeHyperprotéiné
  • RégimeIndex
    glycémique bas

Je maigris avec le régime
qui me convient !

 
cm
kg
* champs obligatoires
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité