Selon la loi, il est interdit de conduire avec plus de 0,5 g d’alcool dans le sang, ce qui correspond à deux verres. Et ce n’est pas un hasard ! Avec 0,5 g d’alcool dans le sang, le risque d’accident est multiplié par deux. Avec 0,8 g, il est multiplié par quinze. Il faut donc prendre conscience du risque réel induit par l’ingestion d’alcool.

Publicité
Publicité

En 2004, 6 233 accidents corporels sont dus à l’alcool dont 827 mortels, soit 9,5 % des accidents corporels et 30,7 % des accidents mortels.

Une estimation plus poussée permet de déterminer la part des accidents mortels et de tués qui auraient pu être évités si aucun conducteur n’avait conduit avec un taux d’alcoolémie positif : de l’ordre de 27 à 28 % en 2004, soit 1299 accidents mortels et 455 tués en moins (extrait de "alcool et accidents de la route", ONISR, La sécurité routière en France.Bilan de l’année 2004, Paris, La documentation française, juillet 2005, pp.151-160). (attente des résultats alcool de 2005)

Publicité

De quoi inciter à se surveiller...

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité