Publicité
Publicité

[5 décembre 2006 - 13:05]

Après l’alerte aux épinards frais infectés par la bactérie E.coli 0157 :H7 qui a récemment frappé 26 Etats américains, l’heure est au bilan. Avec des experts qui rappellent à cette occasion, les bienfaits de l’irradiation des aliments.

Publicité
L’affaire a secoué l’Amérique du Nord entre la mi-août et le début du mois d’octobre de cette année. Au total, 199 personnes ont été infectées par la bactérie E.coli 0157 :H7 après avoir consommé des épinards frais. La moitié a dû être hospitalisée. Et une sur huit a même souffert d’un syndrome hémolytique et urémique (SHU).

« Le mécanisme précis de la contamination fait toujours l’objet de recherches » précise le Dr Maki de l’Université du Wisconsin. « La souche bactérienne en cause a été détectée dans des engrais fabriqués dans 4 fermes californiennes voisines ».

Et le Dr Maki de regretter que l’irradiation des aliments soit vivement rejetée par certaines populations -notamment « des activistes anti-nucléaires et d’autres groupes »- alors qu’elle est recommandée par l’OMS, la Food and Drug Administration (FDA) et les CDC d’Atlanta. Lesquels précise Maki, « estiment que l’irradiation des aliments à risque pourrait éviter plus d’un million d’infections et 50 000 hospitalisations en Amérique du Nord. L’heure est donc venue de dépasser les craintes irrationnelles et d’agir en faveur de la sécurité alimentaire ».

[Cet article est aussi disponible en anglais]
Source : The New England Journal of Medicine, Vol.335, n°19

  • RégimeÉquilibré
  • RégimeHypocalorique
  • RégimeHyperprotéiné
  • RégimeIndex
    glycémique bas

Je maigris avec le régime
qui me convient !

 
cm
kg
* champs obligatoires
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité