Chrononutrition : le morphotype

Publicité

La chrononutrition est un régime qui est apparu au milieu des années 1980. Il se base sur la morphologie et les heures de la journée. Tout le monde ne peut pas tout manger et surtout pas à n'importe quelle heure. Avant de se lancer dans un programme de chrononutrition, il est indispensable de connaître son morphotype.

Publicité

© Fotolia

Qu'est-ce que le morphotype ?

Le morphotype correspond à la morphologie, c'est-à-dire la silhouette. Selon les principes de la chrononutrition et en fonction de son morphotype, on doit consommer ses aliments différemment, à différentes heures, même s'il y a des bases communes en chrononutrition. Ainsi, il existe cinq morphotypes.

Publicité
Connaître son morphotype

Les cinq morphotypes sont le sablier (fesses et seins), le Chéops (mince en haut, large en bas), le monastique (ventre), le Schwarzy (torse) et le tronc d'arbre (corps massif et homogène). Selon la chrononutrition, ces morphotypes sont le résultat d'excès ou de carences. Par exemple, trop de sucres va créer un sablier, alors que le morphotype tronc d'arbre provient d'une alimentation trop importante.

Les bases de la chrononutrition

En chrononutrition, il faut savoir découper sa journée par type d'aliments. Les aliments gras sont réservés au petit-déjeuner et le sucre est interdit. Le déjeuner se compose quant à lui d'un plat unique, mais libre. Une collation est autorisée l'après-midi, avec de préférence du chocolat noir. Enfin, le soir, on mise sur la légèreté du repas. Le week-end, pour se faire plaisir, on peut se faire deux repas avec tout ce qu'on aime, mais avec modération quand même !

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité