Publicité
Publicité

Toute personne portant secours à autrui ne doit pas s’exposer à un risque quelconque et doit impérativement éviter d’aggraver l’état de la ou des victimes, c’est-à-dire éviter le " suraccident ".

Il convient ensuite d’évaluer l’état de la ou des victimes.



Éviter le "suraccident",
se protéger et
protéger la victime ...

Toutes les situations ne peuvent être envisagée et il faut avant tout faire preuve de bon sens et avoir à l’esprit qu’éviter ce suraccident, c’est-à-dire se protéger et protéger la victime est le préalable indispensable à toute action de secours.

A titre d’exemples :

En cas d’accident de la circulation

Vous devez

- Vous arrêter à distance de l’accident, sur le bas-côté, après le véhicule accidenté si possible.
Si c’est impossible, faire descendre tous les occupants de votre véhicule

- Assurer la stabilité du véhicule sinistré (frein à main, cales, enclenchement d’une vitesse).

- Couper le contact ou débrancher la batterie du véhicule accidenté

- Baliser (ou faire baliser) en plaçant un triangle de présignalisation ou un témoin (sur le bas côté de la chaussée), à 200 mètres du lieu de l’accident (dans les deux sens).

Vous ne devez pas

- Vous arrêter trop près du véhicule accidenté.

- Déplacer ou faire déplacer intempestivement la ou les victimes si aucun danger immédiat ne la ou les menace.

- Fumer autour du véhicule accidenté.

- Autoriser le transport de la victime vers l’hôpital dans le véhicule d’un témoin.

En cas d’accident dû à l’électricité

Vous devez

- Couper le courant au niveau du disjoncteur.

- Alerte EDF en cas de courant de haute tension (l’interruption d’une ligne à haute tension est une affaire de spécialiste).

- Écarter les témoins et empêcher qu’ils s’approchent de la victime avant que le courant ne soit coupé.

- A défaut de pouvoir couper le courant, vous isoler du sol (chaise, planche, tapis épais ....).

Vous ne devez pas

- Ne pas toucher la victime avant de s’assurer que le courant est coupé.

- Ne pas toucher la victime avant de s’assurer que le courant est coupé.

- Utiliser un objet métallique ou contenant du métal pour toucher la victime ou écarter les fils électriques.

Éviter le suraccident, c’est aussi écarter les débris de verre éparpillés autour de la victime en cas de bris d’une fenêtre par exemple, c’est poser au sol une échelle ou un escabeau risquant de tomber secondairement sur une victime gisant dessous, c’est aussi rassurer la victime pour éviter qu’elle ne cède à la panique...



Évaluer l’état de la victime ...

Cette évaluation permet de déterminer les premiers gestes urgents à réaliser avant de renseigner les secours organisés afin qu’ils puissent déterminer les moyens adaptés à dépêcher sur place.

Il ne s’agit pas d’effectuer un examen complet de la victime, mais de détecter une défaillance des fonctions vitales (on parle de détresse vitale) pour pouvoir rapidement y remédier en attendant les secours.

Observation rapide de la victime :

1) reconnaître une hémorragie , c’est-à-dire un saignement important, qu’il convient d’arrêter immédiatement,

2) en l’absence d’hémorragie, il faut ensuite évaluer les fonctions vitales que sont :
- la fonction nerveuse qui s’apprécie par l’état de conscience,
- la fonction respiratoire ,
- la fonction circulatoire .

  • RégimeÉquilibré
  • RégimeHypocalorique
  • RégimeHyperprotéiné
  • RégimeIndex
    glycémique bas

Je maigris avec le régime
qui me convient !

 
cm
kg
* champs obligatoires
Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité