Prothèse dentaire provisoire : les prix

Publicité

Pour combler un trou dans la dentition laissé par des dents perdues, on pose un appareil dentaire. Le choix d'un appareil dentaire provisoire peut être fait par le dentiste, en attendant la pose d'un appareil dentaire fixe et permanent, que ce soit pour des raisons esthétiques ou à des fins de cicatrisation.

Publicité

© Istock

Pourquoi poser un appareil dentaire ?

On peut perdre ses dents au cours d'une vie. Un traumatisme au visage, une infection dentaire et c'est une ou plusieurs dents qui sont extraites. Ceci peut entraîner des déconvenues, telles que des dents qui se déchaussent ou qui bougent, des migraines, mais aussi, si les dents sont des incisives ou des canines, un sourire peu réjouissant. Pour éviter cela, le dentiste décide de poser un appareil dentaire après avoir fait une empreinte de la dentition.

Publicité
La différence entre prothèses dentaires provisoires et prothèses dentaires permanentes

Il semble évident que les unes sont provisoires, donc portées un temps seulement, et les autres portées sur du long terme. Quand les dents de devant sont concernées, une prothèse dentaire provisoire peut être envisagée pour poursuivre une vie sociale normale. On peut aussi en installer une lorsque des dents ont été arrachées ou après une intervention chirurgicale pour favoriser la cicatrisation.

Le prix d'une prothèse dentaire amovible

Avant de se lancer dans la pose d'une prothèse dentaire amovible, il vaut mieux demander un devis à son dentiste. Selon le nombre de dents, les prothèses dentaires provisoires sont plus ou moins coûteuses. Ainsi, pour une dent, il faut compter environ 450 €, quand un appareil d'une dizaine de dents coûte en moyenne 1 800 €. L'Assurance maladie couvre 70 % des frais selon son barème, une mutuelle peut donc s'avérer intéressante.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité