En partenariat avec En partenariat avec Tena Men

Prostatectomie : la durée d'hospitalisation

Prostatectomie : la durée d'hospitalisation©Fotolia

L’ablation chirurgicale est le traitement le plus souvent indiqué chez les hommes atteints d’un cancer de la prostate. Appelée prostatectomie totale ou radicale, cette intervention chirurgicale consiste à retirer la prostate et les vésicules séminales. Zoom sur les suites opératoires et les possibles complications.

Publicité

Déroulement de la prostatectomie

L’ablation de la prostate par cœlioscopie se réalise sous anesthésie générale, souvent après un curage ganglionnaire (prélèvement des ganglions situés à proximité de la tumeur). Le chirurgien urologue retire la prostate, puis relie la vessie à l’urètre par des points de suture. Il place ensuite une sonde qui permet d’évacuer les urines pendant 5 à 10 jours, jusqu’à la cicatrisation complète.

Publicité

Suites opératoires de la prostatectomie

En moyenne, le temps d’hospitalisation après une ablation de la prostate oscille entre 5 et 7 jours. Avant d’autoriser le patient à regagner son domicile, les médecins mesurent le taux de PSA (une protéine produite par la prostate) pour s’assurer que son niveau a bel et bien baissé. Suite à l’analyse de la prostate retirée et des ganglions prélevés, une radiothérapie ou une hormonothérapie peut être envisagée.

Possibles complications après une prostatectomie

Une incontinence urinaire passagère est susceptible de survenir pendant les premières semaines. Près de sept patients sur dix opérés d’un cancer de la prostate souffrent d’impuissance après l’opération. Ce trouble est lui aussi passager et disparait dans les 18 mois qui suivent la prostatectomie.

Publicité

Publicité
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité