Prostatectomie : définition

La prostatectomie est une intervention chirurgicale qui consiste à retirer la prostate. Elle est indiquée chez certaines personnes atteintes d’un cancer de la prostate, lorsque la tumeur est déjà à un stade avancé. La prostatectomie est susceptible d’entraîner plusieurs complications, notamment des troubles sexuels et urinaires.

Publicité
Publicité

© Fotolia

La prostatectomie, une opération lourde

La prostatectomie est une opération lourde réalisée sous anesthésie générale. Elle est aussi appelée prostatectomie totale ou radicale car au cours de l’opération, l’urologue retire également les vésicules séminales et les ampoules déférentielles. Lorsque la vessie est aussi retirée, on parle de prostatocystectomie. Le chirurgien doit d’abord choisir une des deux voies qui permettent d’accéder à la prostate (voie abdominale ou périnéale) avant de pratiquer une incision. Il retire ensuite la prostate et relie l’urètre à la vessie pour que le patient puisse uriner normalement. Un curage ganglionnaire est parfois nécessaire. Le chirurgien prélève des ganglions situés à proximité pour les analyser et déterminer le stade du cancer. Après l’opération, le patient doit rester hospitalisé pendant 10 ou 15 jours.

Publicité
Complications de la prostatectomie

Les principales complications liées à la prostatectomie sont l’incontinence urinaire et les troubles sexuels. L’incontinence urinaire se manifeste par une perte involontaire d’urine, souvent accompagnée d’envies fréquentes d’uriner. Par ailleurs, certains patients deviennent impuissants après l’opération ou souffrent de troubles de l’érection. Il existe aussi un risque de saignement et d’infection.

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité