Troubles urinaires : un symptôme de prostatite chronique

Publicité

De diagnostic parfois hasardeux, la prostatite chronique est une inflammation de la prostate qui dure. Contrairement à sa forme aiguë, l’homme ne souffre pas de fièvre. La prostatite chronique peut survenir à tous les âges avec un pic d’incidence entre la trentaine et la quarantaine. Les troubles urinaires en sont un symptôme et compliquent la prostatite.

Publicité

© Fotolia

Prostatite chronique : les troubles urinaires

Les troubles urinaires qui surviennent lors d’une prostatite sont de type irritatif. Les envies d’uriner sont fréquentes et pressantes, et la sensation de brûlure se fait sentir à la sortie de l’urine. Parfois, ces troubles urinaires sont de type obstructif, c’est-à-dire que l’urine a du mal à sortir bien que les symptômes précédents soient également présents. L’inflammation fait en effet gonfler la prostate, ce qui gêne la progression de l’urine. L’écoulement est alors retardé, voire en deux temps.

Publicité
Prostatite chronique : les autres symptômes

L’inflammation continue de la prostate provoque des douleurs autour du périnée ainsi que dans la région inguinale. Des douleurs des testicules et de leur enveloppe (scrotum) sont souvent présentes et se font sentir pendant l’éjaculation. Des troubles de l’érection peuvent par ailleurs survenir. La prostatite chronique n’est pas toujours facile à diagnostiquer et l’absence de fièvre est une difficulté supplémentaire. La consultation médicale est dans tous les cas obligatoire, puisque le traitement nécessite une antibiothérapie.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité