Problème de prostate : pourquoi urine-t-on plus ?

Chez l’homme, les troubles urinaires sont le plus souvent dus à un problème lié à la prostate. Apparaissant en général autour de la cinquantaine, ils peuvent être assez gênants, bénins ou plus graves, mais occasionnent dans tous les cas une augmentation du besoin d’uriner. Découvrez d’où ce problème tire son origine.

Publicité
Publicité

hypertrophie© Fotolia

L’hypertrophie : un problème courant de la prostate

Appelée aussi hyperplasie bénigne ou HBP, l’hypertrophie est une maladie assez répandue qui cause une augmentation du volume de la prostate. N’ayant rien à voir avec un cancer ou un état précancéreux elle n’est pas dangereuse, mais peut créer une vive sensation d’inconfort. Exerçant une pression sur la vessie et l’urètre, cette tumeur interfère en effet avec les fonctions normales de l’écoulement de l’urine. Il peut alors en résulter des envies d’uriner très fréquentes, des besoins urgents, une difficulté à dormir, un jet urinaire trop faible et donc un écoulement plus long.

Publicité
Le cancer comme problème de la prostate

De la même manière que l’hypertrophie, le cancer de la prostate crée des troubles qui augmentent le besoin d’uriner. Cancer fréquent chez l’homme de plus de 50 ans, il est accompagné de douleurs osseuses, de sensations de fatigue et aussi de pertes de contrôle de la vessie et de l’intestin. Ces symptômes apparaissent dès lors que la tumeur augmente de taille.

Afin de différencier la cause de vos troubles urinaires, il est donc très important de consulter. S’ils apparaissent, n’attendez pas et procédez à des examens.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité