Problèmes d'érection à cause de la prostate : quelles solutions ?

Publicité

Les hommes atteints d’un adénome ou d’un cancer de la prostate souffrent souvent de problèmes d’érection. Ces troubles sont plus graves lorsque le chirurgien a retiré pendant l’opération les bandelettes neuro-vasculaires qui favorisent l’érection. Messieurs, rassurez-vous : il existe des solutions pour vous permettre d’avoir des rapports sexuels satisfaisants. 

Publicité

© FotoliaProstate et troubles de l’érection : les traitements médicamenteux

Les dysfonctions érectiles légères ou modérées peuvent être prises en charge par un simple médicament. Il s’agit en général d’un comprimé qui se prend par voie orale environ une heure avant le rapport sexuel. Les principaux médicaments indiqués sont le sildénafil (Viagra®), le tadalafil (Cialis®) et le vardénafil (Levitra®). Ils ne doivent pas être associés avec d’autres médicaments car la combinaison pourrait entraîner des effets secondaires.

Publicité
Les injections intracaverneuses, traitement local des troubles de l’érection

Les injections intracaverneuses consistent à injecter dans les vaisseaux sanguins du pénis une substance qui améliore la circulation sanguine. Le pénis se remplit plus facilement de sang, ce qui provoque une érection. L’effet est rapide et l’érection peut durer jusqu’à 1h30 après l’injection. Les médicaments utilisés incluent l’alprostadil, la phentolamine et la papavérine. L’alprostadil existe aussi sous forme de suppositoire.

Pompes et implants chez les patients opérés de la prostate qui souffrent de problèmes d’érection

Pour différentes raisons, certains hommes ne peuvent pas prendre les médicaments cités. Une pompe à vide peut alors être envisagée. Elle se place autour du pénis et a pour objectif d’attirer le sang pour provoquer une érection. Dans les cas les plus graves, un implant pénien peut être installé dans le pénis. La pose d’un tel dispositif impose une chirurgie.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité