Adénome de la prostate : c'est quoi ?

Publicité

L'adénome de la prostate, aussi appelé hypertrophie bénigne de la prostate, est une anomalie courante chez l'homme. En effet, la prostate est une glande qui augmente régulièrement de volume à partir de 40 ans après avoir connu une période de stabilité de croissance entre 20 et 40 ans. Cette augmentation peut alors gêner l'évacuation de l'urine et entraîner des troubles urinaires, voire rénaux. L'adénome de la prostate est à différencier du cancer de la prostate : ce sont deux maladies différentes.

Publicité

Prostate© Fotolia

Qu'est-ce que la prostate ?

La prostate est une petite glande située chez l'homme au carrefour entre l'urètre, qui conduit l'urine à partir de la vessie et les canaux éjaculateurs. C'est elle qui fabrique le liquide prostatique (ce liquide représente 80 % du sperme).

Quels sont les symptômes de l'adénome de la prostate ?

En augmentant de volume, la prostate va progressivement boucher l'urètre chargé d'évacuer l'urine. Les symptômes dont vous pourriez souffrir sont généralement des difficultés à uriner malgré une envie réelle, des envies plus fréquentes, impérieuses (il faut que vous alliez immédiatement aux toilettes), l'impression une fois que vous avez uriné que vous avez encore envie ou que votre vessie n'est pas complètement vidée. Vous pouvez aussi être fatigué, car vous êtes obligé de vous lever plusieurs fois par nuit pour uriner. Dans certains cas, des infections urinaires peuvent se produire et se répéter. Parfois, le volume de l'adénome augmente vers le rectum, ce qui peut entraîner une constipation.

Comment se traite un adénome de la prostate ?

Un adénome de la prostate n'est pas une tumeur. Son traitement vise à diminuer son volume lorsque celui-ci devient gênant. Si la gêne est modérée, un traitement par médicaments (bêtabloquants ou inhibiteurs de la 5-alpha-réductase) peut être proposé. Si la gêne est trop importante, une intervention chirurgicale doit être envisagée. Il en existe plusieurs sortes : résection de la prostate, chirurgie laser, ablation totale, pose de stent (petit ressort permettant de maintenir le canal de l'urètre ouvert).

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité