Hypertrophie ou adénome de la prostate : une différence ?

Hypertrophie ou adénome de la prostate : une différence ?©iStock

L’adénome et l’hypertrophie bénigne de la prostate sont deux termes médicaux servant à désigner une seule et même affection qui se caractérise par une augmentation du volume de la glande prostatique.

Publicité
Publicité

Hypertrophie ou adénome de la prostate : la définition

Particulièrement fréquent à partir de 70 ans, l’adénome de la prostate est une affection masculine sans gravité qui résulte, en fait, d’un processus naturel lié au vieillissement. Mais si cette hypertrophie de la glande prostatique est bénigne, elle peut toutefois générer des troubles urinaires importants et nécessiter une prise en charge médicale, voire chirurgicale. En effet, la position anatomique de la prostate à proximité de l’arbre urinaire va conduire, en cas d’accroissement volumique majeur, à exercer une pression importante sur la vessie et l’urètre, rendant alors la miction difficile.

Publicité

Hypertrophie : un risque de cancer de la prostate ?

Contrairement aux idées reçues, la présence d’une hypertrophie de la prostate ne représente pas un facteur de risque de développer un cancer de la glande. En d’autres termes, un adénome bénin ne peut pas se cancériser. Cela ne signifie pas pour autant que les deux pathologies ne peuvent pas survenir en même temps. Mais elles seront totalement dissociées. Il faut toutefois noter que le cancer de la prostate (adénocarcinome) est le cancer masculin le plus fréquemment diagnostiqué en France. Lorsqu’il est détecté précocement (absence de métastases), il présente un pronostic d’autant plus favorable qu’il s’agit d’un type de cancer qui évolue très lentement.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité