Bouton de fièvre dans le nez : que faire ?

Publicité
Le bouton de fièvre, dû au virus de l’herpès, peut apparaître dans le nez. Picotements, apparition de vésicules… S’il n’est pas dangereux, il n’en est pas moins contagieux et douloureux. Quels sont les remèdes et les précautions à observer ?
Publicité

5249916-inline-500x334.jpg© Istock

Les remèdes au bouton de fièvre dans le nez

Le bouton de fièvre disparaît souvent de lui-même en une ou deux semaines. Pendant cette période, il est nécessaire de bien nettoyer la zone infectée, pour éviter la propagation. Pour cela, il faut imbiber un linge ou un coton-tige d’eau tiède savonneuse et nettoyer le bouton plusieurs fois par jour. Appliquer une compresse froide ou de la glace sur l’aile extérieure du nez peut aussi soulager, tout comme le fait de prendre du paracétamol. S’il est trop douloureux, le médecin peut prescrire l’application de crème et/ou la prise d’antiviraux. Ces derniers apaisent le patient, accélèrent la guérison et réduisent les risques de contagion pour l’entourage.

Prévenir le bouton de fièvre dû au virus de l’herpès

Pour ne pas contaminer les autres, il faut éviter les contacts cutanés directs, ne pas partager les mêmes linges ni objets, se laver souvent les mains au savon antibactérien. Quand on a contracté une fois l’herpès, le virus reste dans l’organisme. Il se réveille sous la forme de boutons de fièvre, à la faveur de divers facteurs qu’il convient d’identifier pour limiter les récidives. Il s’agit notamment d'éviter le stress et la fatigue, les températures excessives hautes ou basses, lesquels abaissent les défenses immunitaires.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité