Morsure d'araignée : les signes de la nécrose

Morsure d'araignée : les signes de la nécrose©iStock

Les morsures d’araignées vous effraient ? Vous souffrez d’arachnophobie ? Avec leurs pattes velues et leur aspect souvent repoussant, la plupart des araignées ne sont pas aussi dangereuses qu’on le pense. Certaines morsures d’araignées peuvent cependant entraîner de graves complications, notamment une nécrose.

Publicité
Publicité

Qu’est-ce que la nécrose ?

La nécrose correspond à la destruction des tissus, plus exactement des cellules qui constituent les tissus. Ce phénomène se produit le plus souvent lorsque le sang ne parvient plus jusqu’aux tissus affectés. Le venin de certaines araignées peut aussi provoquer une nécrose. La peau devient violacée, brune ou noire. Des tissus morts s’accumulent près de la zone de la morsure.

Loxosceles reclusa, une araignée qui sévit en France

Appelée "recluse brune" ou "araignée violoniste", Loxosceles reclusa est une petite araignée dont la morsure peut provoquer des démangeaisons, de vives douleurs et une nécrose. Néanmoins, seulement une personne piquée sur dix présente une réaction violente. Certains patients ont parfois besoin d’être opérés pour éviter une nécrose totale.

Comment soigner une morsure d’araignée ?

Publicité

Pour rappel, les araignées ne piquent pas, elles mordent. C’est pourquoi on parle de morsure, et non de piqûre, d’araignée. En général, la prise en charge consiste à désinfecter la zone mordue avec un antiseptique. Vous pouvez appliquer une crème pour soulager les démangeaisons. En cas de réaction allergique, des antihistaminiques peuvent être indiqués. Si vous avez été mordu(e) par une araignée venimeuse, rendez-vous à la clinique ou à l’hôpital le plus proche de chez vous.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité