Lentigo sénile : d'où viennent les taches brunes ?

Le lentigo sénile correspond à une hyperpigmentation de la peau qui se caractérise par l’apparition de petites taches brunes à la surface de la peau chez de nombreuses personnes à partir de 50 ans. A quoi sont dues ces taches séniles ? Pour bien vieillir, faut-il s’en inquiéter ?

Publicité
Publicité

© Adobe Stock

Lentigo sénile : quelles causes ?

Publicité

Il s’agit de taches de couleur brunâtre qui résultent d’une production excessive de mélanocytes. Or, ces cellules cutanées particulières sont responsables de la pigmentation de la peau et des poils chez l’homme. Généralement, ce phénomène se produit en cas d’exposition excessive aux rayons ultraviolets émis par le soleil. Il s’agit d’un processus assez lent qui survient progressivement au terme de nombreuses années d’une exposition qui va entraîner une concentration de mélanine au niveau de certaines régions corporelles. Les zones le plus souvent exposées sont d’ailleurs les plus touchées par les taches séniles : décolleté, bras, visage, mains…

Lentigo sénile : que faire ?

Si, dans la majorité des cas, les taches brunes ne revêtent aucun caractère pathologique, il est toutefois indispensable de s’en assurer en consultant un dermatologue. En effet, l’exposition aux ultraviolets constitue l’une des principales causes de cancer cutané. Seul ce spécialiste est habilité à écarter la piste cancéreuse d’une tache sénile. S’il ne requiert pas de traitement médical, le lentigo sénile peut toutefois faire l’objet d’une prise en charge à visée esthétique. Pour atténuer la pigmentation de la peau à certains endroits, il est ainsi possible d’appliquer des pommades décolorantes ou de recourir à des techniques dermatologiques telles que la cryothérapie, la dermabrasion, la lumière pulsée ou encore le laser.

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité