Bouton de chaleur : la transpiration en cause

Bouton de chaleur : la transpiration en cause©iStock

Les boutons de chaleur sont relativement fréquents, en particulier lorsque l'on se trouve dans des zones chaudes et humides. S'ils sont généralement bénins, des complications peuvent survenir, d'où l'intérêt de connaître le traitement contre les boutons de chaleur.

Publicité
Publicité

Les boutons de chaleur, qu'est-ce que c'est ?

Les boutons de chaleur correspondent en terme médical à une éruption miliaire. Ces boutons rouges, roses ou plus clairs, souvent localisés au niveau du cou, de la nuque, de la poitrine, des plis et des creux, sont en réalité des ampoules remplies de liquide.
Disgracieux, ils sont aussi désagréables puisqu'ils entraînent de fortes démangeaisons.

Publicité

Quelles sont les causes de ces boutons rouges ?

Les boutons de chaleur ne sont ni plus ni moins que des boutons de transpiration. Le liquide qu'ils contiennent est en effet de la sueur n'ayant pu être évacuée, la faute aux canaux sudoripares restés bouchés.
L'éruption miliaire est favorisée par la chaleur, l'association chaleur et humidité, la fièvre et les vêtements synthétiques ou trop serrés.

Quel traitement contre les boutons de chaleur ?

Sans infection bactérienne, les boutons de chaleur disparaissent généralement seuls.
Toutefois chez les nourrissons et les jeunes enfants qui sont souvent touchés par l'éruption miliaire, il est important de rester attentif à d'éventuelles complications (frissons, fièvre et pus, qui nécessitent une consultation médicale) et de prendre des mesures immédiates : déshabiller l'enfant, rester avec lui dans un endroit frais et aéré, lui donner à boire et appliquer des compresses fraîches sur les boutons.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité