Zona interne : est-il contagieux ?

Dans la forme classique du zona, le dos, le ventre et le côté du torse se couvrent de vésicules : c’est le zona intercostal. Il existe aussi des cas très rares d’herpès sine zoster (zona sans éruption cutanée). Ce zona n’est pas contagieux. En pratique, aucun zona ne l’est d'ailleurs vraiment, même si certains d’entre eux peuvent effectivement transmettre un virus…

Publicité
Publicité

© Istock

Pourquoi le zona interne n’est-il pas contagieux ?

Un zona interne provoque des douleurs semblables au zona classique. Généralement très vives, elles se répandent le long d’un nerf. Côtes, cou, fesses, dos : le zona peut entraîner des douleurs dans diverses zones du corps. Par contre, le zona interne ne provoque ni rougeurs cutanées ni formation de vésicules. Or, c’est par le biais des vésicules ou, dans une bien moindre mesure, des croûtes que peut se transmettre le virus... Être au contact d’une personne atteinte de zona interne ne présente donc pas de risque de contagion.

Publicité
Il n’existe pas vraiment de zona contagieux…

Certes, dans un zona classique, les vésicules peuvent transmettre un virus. Pourtant, il serait faux de dire que le zona est contagieux. Pourquoi ? Tout simplement parce que le zona est une complication de la varicelle, due à la persistance et au réveil de ce virus dans l’organisme. C’est lui qui se trouve dans les vésicules du zona. En d’autres termes, entrer en contact avec ces éruptions cutanées peut transmettre la varicelle aux personnes encore non immunisées contre cette maladie. Par contre, elles ne pourront pas contracter directement le zona.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité