Quels traitements après un infarctus du myocarde

L'infarctus du myocarde ou crise cardiaque correspond à l'obstruction d'une ou plusieurs artères irriguant le cœur. Le muscle cardiaque (myocarde) n'est alors plus oxygéné et se nécrose. C'est une urgence vitale.

Publicité
Publicité

© Istock

Quels sont les symptômes de l'infarctus du myocarde ?

Publicité

Le début de l'infarctus du myocarde est souvent brutal, avec une douleur thoracique oppressante, du côté gauche. Cette douleur peut irradier dans la mâchoire, le bras gauche et le dos. Elle est extrêmement angoissante et peut entraîner des difficultés respiratoires. Lorsque l'infarctus est massif, une perte de connaissance rapide accompagne ces symptômes. Bien souvent, des signes précurseurs étaient présents avant l'infarctus du myocarde. Il s'agit de douleurs d'angine de poitrine, spontanément résolutives. Elles doivent servir de signal d'alarme.

Quels sont les traitements à suivre après un infarctus du myocarde ?

Une fois que l'infarctus a été pris en charge en urgence et que les artères coronaires ont été débouchées ou pontées, un traitement médicamenteux au long cours est mis en place. Il comporte des bêtabloquants, des dérivés nitrés, des antiagrégants plaquettaires et des inhibiteurs de l'enzyme de conversion. La prise en charge des facteurs de risque est essentielle : arrêt du tabac, lutte contre l'obésité, traitement de l'hypertension artérielle, gestion du stress, arrêt des contraceptifs oraux, activité physique régulière. Une rééducation spécialisée en réadaptation cardiaque est souvent préconisée.

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité