Hypotension orthostatique : les traitements

Publicité
Des simples vertiges à la perte de connaissance, les symptômes de l’hypotension orthostatique varient selon les personnes. Ce type d’hypotension survient lorsque le sujet est allongé et se lève brusquement.
Publicité

5185427-inline-500x333.jpg© Istock

À quoi est due l’hypotension orthostatique ?

L’hypotension orthostatique est un phénomène causé par un problème de régulation de la pression artérielle. Ce système régulateur, qui gère la circulation sanguine et la tension artérielle lorsqu’une personne passe de la position allongée à la position debout, est défaillant. La tension chute, une chute qui se traduit par des maux de tête, des vertiges, des troubles visuels, une perte de tonus musculaire au niveau des jambes et une difficulté à se maintenir en équilibre. Dans les cas les plus graves, le sujet perd connaissance : on parle alors de syncope.

Publicité
Hypotension orthostatique et traitements médicaux

Certains médicaments augmentent le risque d’hypotension orthostatique et doivent, si possible, être évités. Lorsque les crises sont fréquentes, les médecins prescrivent de la fludrocortisone, des anti-inflammatoires non stéroïdiens, un dérivé de l’ergot de seigle, de la midodrine ou de la dihydroergotamine.

Alimentation et autres gestes à adopter

Un régime alimentaire riche en sel et une bonne hydratation permettraient de réduire le risque de malaise. Le port de bas de contention est parfois préconisé, surtout pour les personnes âgées.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité