Arythmie cardiaque : le traitement par choc électrique

Publicité
L’arythmie cardiaque désigne un rythme cardiaque irrégulier. Le plus souvent, les arythmies sont traitées par des médicaments mais, dans certains cas, un traitement par choc électrique est nécessaire…
Publicité

5362122-inline-500x300.jpg

Arythmie cardiaque : le choc électrique externe

Un rythme cardiaque irrégulier peut avoir plusieurs origines. Dans la plupart des cas, l’arythmie est liée à des contractions anarchiques des oreillettes du cœur : on parle de fibrillations auriculaires. Elles sont moins graves que les fibrillations ventriculaires mais présentent quand même un risque d’AVC si elles ne sont pas corrigées. Le traitement de l’arythmie cardiaque est d’abord médicamenteux, mais s’il échoue, un choc électrique cardiaque externe est souvent proposé. On parle aussi de cardioversion électrique. L’intervention se déroule à l’hôpital, sous anesthésie générale. Le choc électrique est administré via un défibrillateur pour « casser » l’arythmie. Au réveil, le cœur a retrouvé un rythme normal…

Arythmie cardiaque : le défibrillateur interne

Publicité

La pose d’un défibrillateur interne est généralement nécessaire en cas d’arythmie par fibrillations ventriculaires. Ces dernières, assez rares, peuvent entraîner la mort en quelques minutes si elles ne sont pas stoppées… L’appareil, installé sous la peau, est raccordé au cœur par des sondes électriques. Dès que les fibrillations débutent, il délivre un choc électrique pour les arrêter : la sensation n’est guère agréable mais cette technique est plus efficace et sécurisante que les traitements médicamenteux.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité